Hébergement > [ Hôtel ]

Le Vietnam aura son premier complexe hôtelier

Le Vietnam aura son premier complexe hôtelier. Le premier complexe hôtelier du Vietnam sera géré par Mövenpick Hotels & Resorts. La gestion du Mövenpick Resort Phi Quoc, situé sur une île pressentie pour devenir la prochaine destination touristique à la mode en Asie, renforce la présence stratégique du groupe hôtelier suisse dans la région.

Le Vietnam aura son premier complexe hôtelier Le Vietnam aura son premier complexe hôtelier

Le Vietnam aura son premier complexe hôtelier

Le premier complexe touristique du Vietnam sera géré par Mövenpick Hotels & Resorts. De quoi peut-être sans inquiéter  même si on peut être quand même rassuré de savoir que c’est un groupe comme Movenpick Hôtel et resort qui en sera responsable. Poursuivant sa stratégie de développement qui confirme sa présence grandissante sur le marché hôtelier Asiatique, le groupe hôtelier Suisse a signé un contrat de gestion avec Ngoi Sao Cua Duong Joint Stock Company pour le Mövenpick Resort Phu Quoc, qui sera développé par MIK Land.

C’est un projet d’aménagement ambitieux de 51,62 hectares sur une île pressentie pour être la future destination touristique à la mode de la région.

Cet hôtel de luxe en front de mer, qui fait face au superbe Golf de Thaïlande, comprendra une large gamme d’installations, dont 250 chambres, 100 résidences et 50 villa-piscine luxueuses, lorsqu’il ouvrira en 2017. Un village commercial, un parc aquatique et une piscine-lagon, un SPA, un espace « Sala » à côté de la plage dédié aux mariages et évènements, un espace pour les conventions de 1 000 m² un club enfants, un centre de sports nautiques, un club de gym et des activités team-building « aventures » feront partie de l’offre non-exhaustive de l’unique Mövenpick Resorts Phu Quoc.

Vietnam sera géré par Mövenpick Hotels & Resorts

Une école hôtelière avec des logements réservés au personnel est une des multiples caractéristiques novatrices de ce complexe exceptionnel.  » Avoir été sélectionné pour gérer le premier complexe hôtelier du Vietnam, sur une île paradisiaque destinée à d’ambitieux développements touristiques confirme notre statut d’opérateur hôtelier majeur en Asie », a déclaré le  PDG de Mövenpick Hotels & Resorts.

« Ce projet passionnant agrandira notre portefeuille immobilier Vietnamien à 3 propriétés d’ici 2018, et ouvre la voie à Mövenpick Hotels & Resorts pour gérer des complexes hôteliers à fort potentiel à travers l’Asie où notre stratégie est d’acquérir une solide position dans des destinations recherchées ». L’île de Phu Quoc est un tremplin pour le développement touristique avec plus de 6,8 milliards de dollars actuellement investis dans des projets visant à la création d’une destination rivale à toutes les favorites de l’Asie.

Le Mövenpick Resort Phu Quoc sera développé sur Ong Lang Beach, à proximité de la plus grande ville de l’île, Duong Dong, et de l’aéroport international de Phu Quoc, qui est relié par les airs à Rachgia (30 minutes), Ho Chi Minh City (1 heure), Siem Reap (1 heure 30), Hanoi (2 heures) et Singapour (1 heure 45). De nouvelles lignes directes seront ouvertes en 2016 à destination de la Chine, de la Russie, de Taiwan et de la Scandinavie.

« Le renommé Mövenpick Resort Phu Quoc va établir de nouveaux standards hôteliers au Vietnam et mettre l’île sur « la carte » du tourisme mondial », a déclaré Monsieur Lê Thi Hai Châu, PDG de Ngoi Sao Cua Dong Joint Stock Company. « Nous avons choisi d’établir un partenariat avec Mövenpick Hotels & Resorts pour manager cet établissement clé de notre développement pour l’excellente image du groupe, pour leur savoir-faire unique et leur développement exponentiel sur le marché hôtelier Asiatique ». Mövenpick Hotels & Resorts gère déjà le Mövenpick Hotel Hanoi de 154 chambres et prévoit d’ouvrir son second établissement au Vietnam en 2018, le Mövenpick Resort & Spa Quy Nhon de 229 chambres de cet hôtel que le blog voyage luxe a hâte de découvrir

[wppa type="slide" album="33"][/wppa]

A lire obligatoirement : Notre blog voyage luxe et le magazine voyage Jet-lag


Rédigé par Christel Caulet

le 21 mai 2016

Un petit mot à ajouter ?