Style de voyage > [ Aventure ]

London Eye

Et si on partait à Londres ? Vous en crevez d’envie, non ? J’ai récemment fait un voyage à Londres et  j’ai réussi à dépasser ma crainte de monter à bord de l’une des bulles du Coca-Cola London Eye, la plus haute grande roue d’Europe à plus de 135 mètres de haut ! Une expérience riche en sensations à ne pas rater !

London-eye London-eye

Mon premier conseil sera de programmer votre visite au London Eye. Pour cela, rien de bien compliqué. On s’organise via leur site internet, on réserve, on paye et on est sures d’y aller ! On imprime alors ses billets à présenter à l’entrée de l’attraction. En plus, vous aurez très certainement des tarifs privilégiés. Soyez cependant vigilantes parce que leur site, c’est pas de la tarte ! Un max de choix à des tarifs différents peuvent vous amener à faire une erreur de choix.

Différents sponsors se sont affichés sur les capsules et payé une présence dans toute la communication du London Eye, c’est Coca-Cola qui est dans la place depuis mi-janvier 2015. On préfèrerait des sponsors britanniques ce qui ferait plus de sens (comme British Airways à un moment) mais bon, les sous, toussa …

Mais revenons à notre réservation. J’ai un peu cassé la tirelire pour avoir un billet « fast track » (coupe-file en bon français) ; comme son nom l’indique, muni de votre sésame, vous accéderez à la grande roue par une voie privilégiée signalée. Autre astuce, l’heure choisie. En été les premiers « voyageurs » sont accueillis à 10 heures le matin ; ce n’est pas trop tôt tout de même et c’est donc ce créneau que j’ai choisi lors de ma réservation, et c’est vrai qu’il y a encore très peu de monde.

Si vous ne choisissez pas cette option « fast track », il reste à choisir entre le standard ticket (le moins cher), le flexi standard ticket (moyen), le flexi fast track et le fully flexi fast track. Oui, je sais ça fait beaucoup !

Pour résumer, moins c’est cher, moins c’est flexible. (et inversement). Un billet pas cher sera donc choisi et bloqué sur une date, un créneau horaire précis. Il pleut des cordes ? Tant pis pour vous, vous ne pourrez changer votre ticket et la vue panoramique sera un peu limitée. A vous de choisir le degré de flexibilité, en fonction aussi de votre budget. Pour les plus argentés je pense que la location d’une capsule pour vous seul ou votre groupe d’amis, avec du champagne, ça doit être top non ?

Lorsque vous échangerez votre billet électronique contre votre ticket définitif, on vous remettra au guichet une carte de la vue à 360°, très utile (voir photo ci-dessus) pour mettre un nom sur tous les bâtiments ou monuments que vous allez voir. Evidemment vous reconnaîtrez Big Ben et les Maisons du Parlement car la roue étant proche on a une vue imprenable sur ces derniers. L’église Saint-Paul est facilement reconnaissable aussi, ainsi que le Shard. Vous distinguerez à peine le Tower Bridge, il est bien trop loin et la vue à l’Est est plutôt limitée. Sur la photo ci-dessous, vous avez peut-être reconnu l’architecture très particulière de la gare de Charing Cross, et à sa gauche Whitehall Court. Le ballet des navires de croisière sur la Tamise peut être observé à loisir

Je pense que tout le monde déteste comme moi patienter de longues minutes dans une file d’attente, à Londres ou ailleurs, découvrez les différentes attractions et leur nombre respectif de visiteurs. Pour chacune le temps d’attente moyen est indiqué … on a mieux a faire en vacances que de perdre son temps en station debout sans rien faire vous ne croyez pas ?

Une prochaine fois j’aimerais beaucoup faire un autre tour de roue, mais de nuit cette fois … ça doit être superbe, à condition également qu’il ne pleuve pas ! Par contre attention en été cela ferme à 21 h 30, il faut donc peut-être faire cela à une autre saison quand la nuit est bien tombée.

Le temps passe vite à bord de l’une des 32 capsules. Je craignais d’avoir le vertige car j’y suis sujette, mais la roue tourne vraiment tout doucement, la rotation dure 30 minutes. Pour vous donner une idée, on peut y monter et en descendre sans qu’elle ne s’arrête. Nous n’étions pas les uns sur les autres, une dizaine de personnes dans la bulle c’est très gérable, on peut prendre des photos sans se gêner. Au centre, un banc en bois permet de s’assoir si on en a un peu assez d’être debout.

Un peu avant la fin du tour, un gros appareil photo prend un cliché des passagers, photo que vous pouvez ensuite récupérer (et payer) une fois revenu sur le plancher des vaches. C’est assez cher mais je ne me souviens plus du prix, je ne suis pas fan de ce type de vente. Après la descente des passagers de chaque capsule, une équipe passe un miroir sur perche sous celle-ci pour vérifier qu’il n’y a pas de bombe. Rassurant ….  A propos de souvenir, il y a bien sûr une boutique, avec différents objets, de la mug géante au porte-clefs en passant par le tee-shirt …

A faire aussi si vous êtes dans le coin et si vous aimez le street art : Leake Tunnel est à deux pas et vaut vraiment le coup d’oeil, même s’il n’est pas très long. Les fresques y sont renouvelées très régulièrement !

Alors, avez-vous envie, comme 3,5 millions de visiteurs chaque année, de faire un tour de London Eye ? 😉

Métro : Waterloo ou Charing Cross

LONDON EYE
Site Web : https://www.londoneye.com

Pour découvrir un blog voyage Londres


Rédigé par Sophie Bousquet

le 24 avril 2019

Un petit mot à ajouter ?