10 gestes écologiques à adopter pour voyager éco-responsable

10 gestes écologiques à adopter pour voyager éco-responsable. Les voyages qui s’écartent du tourisme de masse ont un goût unique… Échappez-vous dans des hôtels tout compris et des spots méga-touristiques pour explorer de nouvelles destinations autrement. Voyager de manière responsable nécessite de l’organisation. Mais les récompenses sont grandes ! En plus de réduire votre impact sur l’environnement, les pratiques écoresponsables vous ouvriront un monde de découverte et d’authenticité. Dans cet article, découvrez 10 gestes écologiques à adopter lors de votre séjour.

10 gestes écologiques à adopter pour voyager éco-responsable
10 gestes écologiques à adopter pour voyager éco-responsable

Voyager moins loin et en prenant le temps

Pour voyager responsable, la première chose à faire est de s’interroger sur sa destination. En fait, le transport, et plus particulièrement le transport aérien, est un important émetteur de gaz à effet de serre. Plus vous voyagez lentement et près, moins vous aurez d’impact ! Plutôt que de partir à la découverte des Andes, émerveillez-vous devant les hauteurs sculpturales des Alpes. Remplacez votre séjour sur les plages de Tunisie par l’exploration de coins moins connus de la Côte d’Azur, et votre vol vers et depuis Rome par un road trip en voiture vers Turin et plus encore. Il n’est pas déraisonnable d’aller lentement et de devenir plus démocratique. En réduisant les activités favorisant l’expérience et l’immersion, vous vous immergerez davantage dans votre environnement. Laissez-vous séduire par l’ambiance locale, discutez avec les gens qui vous entourent et vous vivrez un voyage avec un V majuscule !

Renseignez-vous le plus possible sur la destination et écoutez les acteurs locaux

Les gestes écologiques ne sont pas toujours les mêmes. Pour voyager de manière éthique et responsable, il est indispensable de connaître sa destination à l’avance. La curiosité sera votre meilleure arme ! Avant de partir, renseignez-vous sur les mesures écologiques de la région ou du pays. Consultez la liste des espèces protégées, et des conseils sur ce qu’il faut faire en cas de rencontre ? Parlez aux acteurs locaux ! Ceux sont les mieux placés pour vous guider pendant votre séjour.

Réduire les déchets

Lorsque nous voyageons, nous utilisons souvent des objets que nous n’utilisons qu’en voyage. Même les plus verts d’entre nous peuvent se retrouver déstabilisés face aux nouvelles exigences que nous rencontrons ! Pour pallier cette difficulté, préparez votre matériel à l’avance. Souvent, les gestes écologiques sont avant tout une question de patience. Certains accessoires de voyage sont indispensables, comme les gourdes. Ils évitent les emballages inutiles. N’hésitez pas à éviter le superflu et adoptez une approche minimaliste du voyage ! Enfin, pensez à apporter tout ce dont vous avez besoin pour éviter d’acheter des articles sur place. Soyez particulièrement vigilants aux accessoires électroniques (casques, chargeurs, etc.) dont la fabrication a un impact important sur l’environnement.

Privilégier les structures éco-responsables

Les professionnels du voyage proposent toujours des offres plus éthiques et écologiquement responsables. Hébergements, visites guidées, balades, découverte de la biodiversité… Autant de services qui agrémentent vos déplacements. Aussi, certaines destinations sont pionnières en la matière, comme les îles Galápagos ou le Panama. Les offres d’écotourisme sont mentionnées sur l’Ecolabel Européen et le Label Clef Verte. Selon l’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), ce sont les plus fiables. Pour un hébergement en France, consultez les onglets Gîtes Panda et Ecogîte. Pour les voyagistes, vous pouvez faire confiance aux associations ATR (Responsible Travel Agents) et ATES (Equity and Allied Tourism Association).

Soutien à l’économie locale

C’est une base solide pour adopter une attitude écolo en voyage et à la maison : dépenser là où l’on est. Tournez-vous vers les producteurs et artisans de la région que vous visitez et renseignez-vous le plus possible sur la provenance des produits. Sur le marché, n’hésitez pas à demander conseil aux commerçants. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs ! Vous aimez ramener des souvenirs à vos proches ? Là aussi, il faut être vigilant. N’achetez pas d’articles fabriqués à partir d’espèces menacées ou d’antiquités. Laissez les coquillages et les coraux sur les étals des vendeurs et faites vos recherches avant d’acheter des pierres précieuses. N’hésitez pas à engager un guide local pour vous accompagner dans votre voyage. En plus de vous immerger dans sa culture et de vous sortir des sentiers battus, il vous guidera dans la prise de précautions pour voyager de façon responsable.

Soyez conscient des effets de la nourriture

Comme pour les gestes écologiques précédents, il faut faire attention à la nourriture que l’on mange sur place. Lors de vos achats, choisissez des produits locaux et de saison. Aussi, restreignez l’exportation de viande et de produits industriels. Vous souhaitez ouvrir un restaurant ? Évitez les restaurants d’hôtels et les adresses touristiques, et tournez-vous vers les restaurants locaux. Vous apprécierez la cuisine maison authentique. Afin de découvrir les meilleures adresses, éloignez-vous des quartiers encombrés par le tourisme de masse. Vous pouvez épingler votre bonheur au hasard, ou demander à un guide. Des guides locaux peuvent également vous conseiller.

Respectez l’écosystème

Vous rêvez de vous immerger dans la nature pendant vos vacances ? Rappelez-vous que toutes vos actions ont un impact sur l’environnement. Dès lors, chaque geste écologique est important, que ce soit dans la vie quotidienne ou en voyage. Comme mentionné ci-dessus, vous devez connaître votre destination avant de vous lancer dans une aventure. Si vous souhaitez visiter le parc naturel, soyez conscients des restrictions : Camping, feux de camp, transport autorisé, etc… Lors d’une randonnée, d’un trekking ou d’une activité de plein air, prévoyez bien votre équipement à l’avance et suivez un chemin prédéfini pour éviter de marcher partout… Bien sûr, ne jetez aucun déchet dans la nature. Préparez un sac au cas où vous ne trouveriez pas de poubelle dans la forêt ou sur la plage. Pour protéger l’océan, choisissez des crèmes solaires à faible impact sur l’environnement.

Évitez les attractions touristiques qui utilisent des animaux

Si vous souhaitez voyager de manière éthique et responsable, vous devez éviter les attractions qui utilisent des animaux. Zoos, safari, parcs aquatiques, balades à dos d’éléphant ou de chameau… Les conditions sont souvent terribles et les bâtiments ne sont presque jamais inspectés. Aujourd’hui, nous savons quelles  sont ces pratiques terribles, la norme dans certains secteurs touristiques. Faites également attention à la source des produits d’origine animale. Ne mangez rien d’une espèce protégée, même sous prétexte de découvrir l’artisanat ou les gourmandises locales.

Réduisez les méthodes d’expédition au profit d’expéditions à faible impact

Le choix du moyen de transport joue un rôle considérable dans la posture écologique adoptée lors d’un déplacement. Nous l’avons déjà mentionné, mais essayez d’éviter les avions autant que possible. Vous devez aimer les trains et les bus. Renseignez-vous au préalable sur les réseaux existants dans la ville ou le pays que vous souhaitez visiter. Pour les trajets courts, tournez-vous vers les solutions de mobilité durable : vélo, trottinette… et bien sûr la marche !

Échapper au tourisme de masse

Le nombre de touristes dans certaines destinations est affolant. Sites archéologiques, paysages naturels et sauvages, petits villages authentiques… Les lieux gâtés par le tourisme de masse sont nombreux. Pour voyager de manière responsable, évitez les endroits avec trop de touristes. Sortir des sentiers battus promet des découvertes qui impressionneront ! Vous aurez plus d’occasions de vous immerger dans l’atmosphère et de rencontrer de nouvelles personnes. Cependant, si vous souhaitez visiter un site incontournable, privilégiez les heures creuses. Hors saison, l’ambiance a toujours quelque chose en plus !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.