La Renaissance de l’hôtel Renaissance à Aix en Provence

La Renaissance de l’hôtel Renaissance à Aix en Provence : Véritable oasis de fraîcheur à quelques minutes du célèbre Cours Mirabeau, le Jardin Ephémère de l’hôtel Renaissance Aix-en-Provence accueille ses hôtes dans un univers élégant pour un pur moment de détente et ultra green.

La Renaissance de l'hôtel Renaissance à Aix en Provence La Renaissance de l’hôtel Renaissance à Aix en Provence

La Renaissance de l’hôtel Renaissance à Aix en Provence

A deux pas du centre-ville d’Aix-en-Provence, sur la Riviera, le Jardin Éphémère s’est rapidement imposé comme l’un des nouveaux « hot spots » aixois. Proposant une atmosphère élégante, invitant à la détente, ce nouvel espace permet de vivre une parenthèse raffinée à toute heure de la journée.

La Renaissance de l’hôtel Renaissance à Aix en Provence

Côté restauration, les convives peuvent découvrir la cuisine du nouveau chef Arnaud Davin, à travers un choix de carpaccios, de crus ou de salades : Carpaccio de Saumon sauvage aux épices douces, crème de yaourt aux herbes fraiches, Trilogie de sashimis sur glace pilée, Tartare de thon au lait de coco et citron kumbawa, Gazpacho de tomate cerise jaune a la citronnelle, Salade de chèvre frais à la fraise et noix de cajou torréfiées…
La Renaissance de l’hôtel Renaissance à Aix en Provence. Des plats qui se déclinent aussi en format tapas, à déguster au déjeuner ou au dîner. Côté bar, nombreux se laissent déjà séduire par une carte de cocktails rafraîchissante où les grands classiques côtoient les créations du barman. Une alchimie des plus plaisantes, à vivre sous la douce brise des soirées provençales. Le Jardin Ephémère : une nouvelle idée de sortie à Aix-en-Provence, harmonieuse et reposante, entre ville et nature
[wppa type="slide" album="13"][/wppa]

La bonne adresse :

RENAISSANCE AIX-EN-PROVENCE HOTEL
320, avenue Wolfgang Amadeus Mozart
13100 Aix-en-Provence
www.renaissanceaixenprovencehotel.com

A lire obligatoirement : Notre blog voyage luxe et le magazine voyage Jet-lag


Rédigé par Christel Caulet

le 24 mai 2015

Un petit mot à ajouter ?